INTERVIEW DE MALIKA BENJELLOUN : Représentante de la marque Ecko et Icône des jeunes danseuses.

Publié le 23 Septembre 2009

Italo-marocaine âgée de 29ans, Malika B. est une grande danseuse et une excellente chorégraphe internationale.

 

Professeur chorégraphe dans plus de 35 centres de danses également en tant que Workshop (=stage), elle travaille notamment pour la convention Nike Woman aux côtés de Marty Kudelka, TF1 en étant professeur de danse hip-hop pour Star Academy, et le Centre International de Danse Jazz Rick Odums. Elle est également danseuse - performer dans les spectacles de Luc Petit ( Cirque du soleil).

Une acharnée du travail qui  s’approprie tous les styles de cet art mais manie avant tout la danse urbaine. Malika est présente sur beaucoup d’écrans ; dans le film « The Dancer » de Luc Besson, « Mes copines » de Sylvie Aymé, dans la série «Un gars, une fille », et quelques publicités tels que Yop, Alain Afflelou…

Mais ce n’est pas tout, son parcours ne s’arrête pas à là ! Malika Benjelloun c’est aussi des collaborations en tant que chorégraphe danseuse pour Robbie Williams, Saïan Supa Crew featuring Will I.Am (groupe américain Black Eyed Peas), Mickael Youn, Cheb Mami (chanteur algérien) etc.

Une femme persévérante et passionnée de culture hip-hop, qui est un exemple aux yeux de nombreux jeunes danseurs (ses).

 

 

                                               Interview menée par Linda Belkhir le 23 septembre 2009.

 

 

L.B : Bonjour, Peux tu faire une brève présentation à ton sujet s’il te plait.

M.B : Bonjour, je m’appelle Malika Benjelloun, je suis italo-marocaine et j’ai 29ans.

 

L .B : Tu as participé au battle Just 4 Ladies, ce samedi 19 septembre, pour quelles raisons ?

M.B : Avant tout, il s’agit d’une compétition féminine, il est rare de voir des battles consacrés exclusivement aux femmes. Ensuite, c’est une manière aussi de montrer à cette société d’hommes machos du hip-hop qu’il y a des femmes qui sont là et qui évoluent, on arrive en force !

Il est bien qu’on se réunisse toutes et c’est aussi un bon moyen de revoir des copines qu’on voit peu car on voyage beaucoup.

 

L.B : Attends-tu quelque chose de spécial de ce battle 100% féminin ?

M.B : J’espère que l’événement sera de plus en plus gros. J’aimerais aussi qu’il soit international comme le Juste Debout, que ce soit un événément mondial et de taille où toutes les femmes du monde entier seraient présentes…oui voilà, que ça prenne vraiment de l’ampleur.

 

L.B : Concernant les autres danseuses dans la compétition, qu’as-tu à dire sur leurs prestations ?

M.B : Il y a vraiment un excellent niveau cette année, c’est super de voir ça ! Il y a de plus en plus de créativité et je pense que cela risque de faire peur aux hommes.

 

L.B : Donne-nous 3 mots s’il te plait qui pourrait définir le concept et l’aspect du concours Just 4 Ladies.

M.B : Puissance, Avenir (hésite pour trouver le dernier mot)…heum je dirais le partage.

 

L.B : Que penses-tu du niveau français dans le monde en danse hip-hop ?

M.B : C’est le meilleur du monde. J’ai beaucoup voyagé de part mon activité et vu que je suis professeur de danse et danseuse. Parmi tous les pays que j’ai pu faire, la danse française est un modèle autant que les américains. En musique, les américains sont plus forts mais en danse on leur fait peur.

 

L.B : Selon toi, la danse a-t-elle bien évolué ou non en France ?

M.B : Elle a très bien évolué, mais ce qui la ferait plus évolué est de se mélanger, à faire des choses ensembles. Ca le ferait si on se soutenait tous sans forcément quitter notre crew, ça serait bien de se lier avec les autres catégories hip-hop comme le DeeJay, le rap, le graffiti ou même la photographie, la vidéo.

Niveau battle, cela se voit qu’ça a bossé sérieusement juste il faudrait changer l’état d’esprit de certains.

 

L.B : Pour finir, quels sont tes projets artistiques ?

M.B : Donner encore des stages à travers le monde, d'ailleurs actuellement je donne des cours tous les mardis soirs à la Juste Debout School, être jury dans des battles de danse et de beatmakers; et une petite surprise musicale pour bientôt.


L.B : Peux-tu nous en dire plus ?

M.B : Bientôt un album mi électro déjanté mi hip-hop...dont je suis auteur entièrement, avec des featurings super sympa.

 

L.B : Très bien, je te remercie pour cet entretien.

M.B : De rien, c’est normal.

 

Un grand merci à Malika Benjelloun d’avoir pris le temps pour cet interview et pour sa gentillesse.

© copyright tous droits reserves, ne pas reproduire sans autorisation

 

Rédigé par Linda

Publié dans #INTERVIEWS

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Malika je t adore tu danse top bien
Répondre
L
Deso pou t celibataire ou pas c pour rigoler :)
L
Je t aime malika t celibataire ou pas
Répondre
L
Trop cool malika
Répondre
U
J'te trouve sublime... ♥ Je suis aussi Marocaine ^^, Tu danse grave, hyper, mega, super bien!!!
C'est toi dans le clip de Black M "Ailleurs" ?
Réponds moi au plus vite s'il te plaît... ;) Bisouuus.
Répondre
L
Je rigole tu la harcèle pas du tout t es fan c normal :)
L
Arrête de la harceler und9ezio
L
Arrête stp de la harceler
Y
tu es la plus belle
Répondre